Ministère de la Justice
 
 

28 février 2020

« On plante des graines que l’on voit pousser plus tard »

Rencontre avec Maxime, éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)

Maxime Provot est éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) au foyer de Villiers-le-Bel (95). Il présente son parcours et son métier « d’accompagnateur » auprès des jeunes pris en charge par la justice des mineurs.

Maxime Provot, éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)Maxime Provot travaille depuis cinq ans comme éducateur pour la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Avant de prendre en charge des adolescents de 16 à 18 ans au foyer de Villiers-le-Bel (95), il a travaillé en prison dans un quartier pour mineurs et en milieu ouvert à Nanterre (92). 

Et c’est là toute la richesse de ce métier qui permet de travailler dans des environnements variés, « avec les familles, les magistrats, les psychologues, l’école, etc. Tous ceux qui œuvrent pour permettre au jeune de s’en sortir » explique Maxime.

Accompagner, éduquer, insérer

L’éducateur a trois volets d’action. Un volet judiciaire : il participe aux audiences, rédige notes et rapports aux magistrats… Un volet « préparation à l’insertion » : il aide le jeune à faire son CV, trouver des pistes de métier ou de formation, faire ses papiers d’identité… Et un volet « gestion du quotidien » : il lui apprend les règles de vie, lui parle d’hygiène, de santé, de sexualité…

Au-delà de la pluridisciplinarité, Maxime apprécie de se rendre utile – « un problème traité à la base peut se résoudre plus facilement » – le côté humain de la profession. « Souvent, les mineurs nous rappellent pour nous donner de bonnes nouvelles : « je me suis fiancé, j’ai obtenu le bac, un emploi… ». On plante de petites graines que l’on voit pousser un, deux, cinq ans plus tard. »

On oublie le télétravail

Pourtant, le quotidien n’est pas toujours rose. « On ne peut pas se dire « aujourd’hui, je n’ai pas très envie d’y aller, je télétravaille ! ». On doit parfois faire les nuits, les week-ends, intervenir dans une bagarre… Quand on réveille un jeune sujet aux terreurs nocturnes à 6h30, il peut nous appeler par des noms qui piquent un peu dans un premier temps… Mais on se forme, on se prépare à cela. Au final, cela reste des enfants face à nous. Beaucoup de mineurs délinquants sont avant tout des victimes de situations que l’on n’aurait jamais imaginées. Et quand on a créé du lien avec eux, cassé les barrières, les échanges deviennent plus fluides. »

« Pourquoi je ne vais pas au ciné avec un éducateur ? »

Qu’est-ce qui a poussé Maxime dans cette voie ? « Jeune, j’ai connu des gens suivis par un éducateur. Je me demandais pourquoi je n’en avais pas. Pourquoi je n’allais pas au ciné avec lui… Après le bac, je me suis inscrit en master sciences de l’éducation, à la fac. C’est là que j’ai commencé à entendre parler de la prise en charge des mineurs délinquants et de la PJJ. Comme beaucoup, j’ai traduit par « police judiciaire de la jeunesse ». Puis j’ai échangé avec des intervenants et j’ai creusé la piste. »

Pour devenir éducateur, il faut passer un concours (niveau bac+3) mais on peut commencer par être contractuel. S’ensuit une formation de 18 mois à l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), à Roubaix (59). Celle-ci mêle cours magistraux et périodes de stages avec découverte du terrain. Une fois diplômé(e), vous choisissez votre affectation en fonction de votre classement de sortie. Un parcours suivi par Maxime pour devenir le professionnel qu’il est aujourd’hui. « Et je ne regrette pas. »      

Si vous voulez devenir éducateur de la PJJ, vous pouvez vous inscrire au concours jusqu’au 8 juillet 2020 à minuit, heure de Paris.

 
 
  

 Vidéos

  • « Mauvaise Graine. Deux siècles d'histoire de la justice des enfants », jusqu?au 18 février à la Maison des Métallos »
    «  Mauvaise Graine. Deux siècles d'histoire de la justice des enfants », jusqu?au 18 février à la Maison des Métallos »
  • Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse
    Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse
  • Retour sur le Challenge Michelet 2017 à Dijon
    Retour sur le Challenge Michelet 2017 à Dijon
  • Nicole Belloubet en déplacement à l'ENPJJ
    Nicole Belloubet en déplacement à l'ENPJJ
  • Film Défi XIII 2017
    Film Défi XIII 2017
  • Teaser du Challenge Michelet 2017
    Teaser du Challenge Michelet 2017
  • Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
    Nicole Belloubet en déplacement dans le Pas-de-Calais
  • Des cinés la vie
    Des cinés la vie
  • Le trophée sport aventure
    Le trophée sport aventure
  • Les rencontres scène jeunesse
    Les rencontres scène jeunesse
  • Les parcours du goût
    Les parcours du goût
  • Bulles en fureur
    Bulles en fureur
  • C'est la rentrée à l'ENPJJ
    C'est la rentrée à l'ENPJJ
  • Campagne métier « Rejoignez la Protection judiciaire de la jeunesse »
    Campagne métier « Rejoignez la Protection judiciaire de la jeunesse »
  • Les Manifestations nationales de la PJJ
    Les Manifestations nationales de la PJJ
  • Déplacement de Christiane Taubira dans les Bouches-du-Rhône à l'occasion des 70 ans de l'anniversaire de l'Education surveillée
    Déplacement de Christiane Taubira dans les Bouches-du-Rhône à l'occasion des 70 ans de l'anniversaire de l'Education surveillée
  • Psychologue à la PJJ
    Psychologue à la PJJ
  • Directeur de service à la PJJ
    Directeur de service à la PJJ
  • Educateur en milieu ouvert à la PJJ
    Educateur en milieu ouvert à la PJJ
  • Les Rencontres Scène Jeunesse 2015 - Best Of
    Les Rencontres Scène Jeunesse 2015 - Best Of
  • La protection judiciaire de la jeunesse promotrice de santé
    La protection judiciaire de la jeunesse promotrice de santé
  • Film "La tête haute" Benoît Magimel, acteur
    Film "La tête haute" Benoît Magimel, acteur
  • Challenge Michelet 2015
    Challenge Michelet 2015
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : les établissements pénitentiaires pour mineurs
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : les établissements pénitentiaires pour mineurs
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement des mineurs en centres éducatifs fermés
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement des mineurs en centres éducatifs fermés
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement familial
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement familial
  • Justice et Ville, une association partenaire de la Justice
    Justice et Ville, une association partenaire de la Justice
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : plaidoirie de la défense
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : la réparation pénale
    Au coeur de la justice pénale des mineurs  : la réparation pénale
  • Les classes préparatoires des écoles du ministère de la Justice
    Les classes préparatoires des écoles du ministère de la Justice
  • L'ENPJJ fait sa rentrée
    L'ENPJJ fait sa rentrée
  • L'affaire Damien
    L'affaire Damien
  • Accès au droit des jeunes maison des Arts et de la Culture de Créteil
    Accès au droit des jeunes maison des Arts et de la Culture de Créteil
  • Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment des faits, première partie
    Scènes de Justice : Kevin D., 17 ans au moment  des faits, première partie
  • Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
    Chronique de la justice ordinaire : peines d'enfants, des juges mènent l?enquête
  • Discours de Nicole LORENZO, directrice adjointe de l?ENPJJ
    Discours de Nicole LORENZO, directrice adjointe de l?ENPJJ
  • Journée jeunes et justice : cours d'éducation civique géant à Bobigny
    Journée jeunes et justice  : cours d'éducation civique géant à Bobigny
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'aide à la décision du magistrat
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'aide à la décision du magistrat
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : réquisitoire du procureur
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de l'accusé
  • Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
    Kévin D., 17 ans au moment des faits : audition de la victime
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'unité éducative d'activités de jour
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : l'unité éducative d'activités de jour
  • Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement de mineurs en établissement de placement éducatif
    Au coeur de la justice pénale des mineurs : le placement de mineurs en établissement de placement éducatif
  • Journée « Jeunes et Justice » sur la mémoire de la Justice
    Journée « Jeunes et Justice » sur la mémoire de la Justice
  • L'évolution de la délinquance des mineurs et de la justice pénale des mineurs depuis 1945
    L'évolution de la délinquance des mineurs et de la justice pénale des mineurs depuis 1945
  • Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
    Stage de citoyenneté : récit filmé d'une expérience collective
  • La rentrée de la Classe Préparatoire intégrée de l'ENPJJ
    La rentrée de la Classe Préparatoire intégrée de l'ENPJJ

 Radio en ligne

La mesure de protection : une réponse pour préserver ses proches

La convention de New-York fête ses 20 ans - Interview d' Adeline Gouttenoire, professeur à l'Université de Bordeaux

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |