Ministère de la Justice
 
 

03 septembre 2012

Quel sens donner à l'architecture des Palais de justice ?

Le palais de Justice n'est pas un lieu ordinaire. Il est construit pour refléter l'exercice de la Justice. Après les colonnes et les frontons, symboles d'un pouvoir inébranlable, les palais privilégient désormais la transparence et l'accessibilité.

Le palais de justice de Toulouse © Gilbert COUSTEAUX


Interview de Jean-Louis Bec, magistrat délégué à l'équipement à Toulouse

 

De l'arbre à la colonne

Longtemps, la Justice fut rendue sous un arbre. Au XIIIe siècle, le roi Louis IX (Saint Louis) rendait la Justice sous un grand chêne. Il faisait venir sous l'arbre majestueux tous ceux qui avaient un conflit à régler. Au fil des années, les troncs d'arbre se sont transformés en colonnes dans l'architecture des palais de justice.

C'est au Moyen-âge que le premier tribunal est né. Les audiences se tenaient alors dans les lieux publics des villes. Dès le XVIIe siècle, les architectes voulurent symboliser la justice. Les palais d'alors se construisirent sur le modèle des temples de l'Antiquité : fronton, rangées de colonnes, grands escaliers... Un côté imposant qui devait marquer l'inébranlable pouvoir de la Justice.

 

Transparence et ouverture

Loin des colonnades traditionnelles des temples, les architectes cherchent une nouvelle façon de symboliser la Justice. Désormais, les palais se veulent à la fois esthétiques et pratiques pour le personnel judiciaire et le justiciable.
À Toulouse, le public monte un escalier avant d'arriver dans la salle des pas perdus, grand hall calme et à ciel ouvert. Tout autour, on peut observer le personnel judiciaire y travailler. L'intérieur du palais est entièrement construit en verre. Il symbolise la transparence de la Justice.

 

Palais de justice de Toulouse © Dicom - Caroline MontagnéAccessibilité

La Justice fait partie de la vie quotidienne. C'est pour cela que les nouveaux palais sont bâtis dans les centres des villes près des populations.

À Toulouse, le tribunal, dont la rénovation a démarré en 1992 et s’est achevée avec l’inauguration de 2008, se situe dans un quartier du centre-ville, au plus près des usagers. Dans ce quartier, le palais est entouré de sorties de métro, de vélos à disposition du public et de parking pour les voitures.

 

© MJL/DICOM - Caroline Montagné

 

 
 
  

 Vidéos

  • La rénovation du palais de justice de Paris
    La rénovation du palais de justice de Paris
  • Restauration de la salle des Assises de Pau, épisode 2
    Restauration de la salle des Assises de Pau, épisode 2
  • Restauration de la salle des assises de la Cour d'appel de Pau
    Restauration de la salle des assises de la Cour d'appel de Pau
  • Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
    Restauration de la salle des assises de la cour d'appel d'Amiens
  • Le palais de justice de Toulouse
    Le palais de justice de Toulouse
  • Construire et rénover les palais de justice, Interview de Vincent Niquet
    Construire et rénover les palais de justice, Interview de Vincent Niquet
  • Le nouveau centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville
    Le nouveau centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville
  • Renouveau de l'immobilier pénitentiaire avec le programme 13 200
    Renouveau de l'immobilier pénitentiaire avec le programme 13 200
  • Le Parlement de Bourgogne
    Le Parlement de Bourgogne
  • La Cour de cassation
    La Cour de cassation
  • Le palais de Justice de Toulouse & Nougaro
    Le palais de Justice de Toulouse & Nougaro
  • L'Hôtel de Bourvallais
    L'Hôtel de Bourvallais
  • Le Conseil d?État au Palais Royal
    Le Conseil d?État au Palais Royal
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |