Ministère de la Justice
 
 

04 décembre 2019

Une formation innovante à la cour d’appel d’Aix-en-Provence

Première journée pluridisciplinaire consacrée à la lutte contre les violences conjugales

25 novembre 2019 : CLAP de fin du Grenelle des violences conjugales. Trois jours plus tard, est lancée la première formation continue déconcentrée de l’Ecole Nationale de la Magistrature à la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Ils étaient quatre-vingt -magistrats, policiers, gendarmes, avocats, éducateurs, personnels de la protection judiciaire de la jeunesse ou de l’administration pénitentiaire, responsables associatifs- à participer à la première journée de formation proposée à Aix-en-Provence par l’Ecole Nationale de la Magistrature, auprès de chaque cour d’appel, afin de mieux lutter contre ce fléau des violences conjugales. Grâce à Éric Negron et Mohamed Mahouachi, correspondant régional à la formation, c’est la cour d’appel d’Aix-en-Provence qui a donné le coup d’envoi des journées de formation pluridisciplinaires destinées à être mises en œuvre sur l’ensemble des territoires. Après l’ouverture des travaux par Olivier Leurent, directeur de l’Ecole Nationale de la Magistrature et la présentation des mesures phares du Grenelle par Isabelle Rome, haute-fonctionnaire à l’égalité femmes/hommes, la journée fut articulée en deux temps à l’instar de toutes celles qui seront organisées sur le même modèle :

  • Un tronc commun permettant d’acquérir les clés de compréhension du phénomène d’emprise et du psycho-traumatisme. La présentation de la psychologue Linda Tromeleue fut, sur ce point, très instructive.

  • Un temps d’échanges pratiques autour de cas concrets, avec utilisation des fiches réflexes du kit pédagogique élaboré à cette fin.

Des outils disponibles pour tous

Fruit d’un travail de plusieurs mois effectué sous la houlette de la direction de la formation continue de l’Ecole Nationale de la Magistrature -Laetitia Dhervilly et Laurence Begon- en collaboration avec Elisabeth Moiron-Braud, secrétaire générale de la Mission interministérielle à la protection des femmes, Isabelle Rome et six magistrats exerçant chacun une fonction distincte, cet outil très complet sera développé lors de chaque formation. Il est également accessible sur le site intranet de l’ENM ou à partir du lien suivant, pour toute personne extérieure au ministère de la justice : inscription.enm@eodesk.fr

Cette journée a permis aussi de constater la forte implication de la cour d’appel d’Aix-en-Provence dans la lutte contre les violences conjugales, notamment à travers le schéma régional récemment conclu à ce sujet. Un exemplaire en fut remis à la garde des Sceaux par Eric Negron et Gildas Pavy. Nicole Belloubet a clôturé les débats en soulignant la richesse de leur contenu et la pertinence de leur caractère pluridisciplinaire. La justice ne peut seule lutter contre ce fléau. L’« agir avec » est une injonction qui doit s’imposer à chacun des acteurs intervenant auprès des victimes comme des auteurs de ces violences, faits indignes de notre civilisation. La forte mobilisation et l’implication franche et conjointe de tous les participants à cette journée en furent une illustration concrète et pleine d’espoir. 

 

 

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |