Ministère de la Justice
 
 

Baromètre de l'égalité femmes-hommes

En 2019, le ministère de la Justice publie son premier baromètre égalité, sur l'accès des femmes et des hommes aux postes de hiérarchie, au sein de chacune des directions. Souhaitée et portée par la garde des Sceaux, cette étude confirme l'engagement du ministère pour l'égalité.

Rendre publiques de telles données remplit une exigence de transparence que s'est imposée la haute fonctionnaire à l'égalité femmes-hommes, et permet à chacune et chacun de consulter l'état de l'égalité femmes-hommes dans son service. Il convient de publier un baromètre avec les données chiffrées et genrées les plus récentes possibles, établi pour être lisible et accessible à toutes et tous, pour que chacune et chacun puisse se l'approprier.

Il ne s'agit pas de faire un bilan global sur les inégalités femmes-hommes au ministère de la Justice, mais plutôt d'apporter des clés de réflexion sur les moments stratégiques où les inégalités femmes-hommes se révèlent et se concrétisent, dans les carrières des femmes. Tout n'a pas été relevé. L'attention a été portée sur les points problématiques, afin d'envisager et d'énoncer de possibles leviers d'action pour mieux garantir l'égalité. Des évolutions positives doivent être soulignées, comme par exemple le triplement du nombre de procureures générales et le doublement de celui des premières présidentes en sept ans, l'accroissement du nombre de directrices des services pénitentiaires, l'augmentation des femmes occupant un poste de directeur fonctionnel de la protection judiciaire de la jeunesse (de 26 % de femmes en 2008 à 48 % en 2017), ou encore la féminisation massive du comité de direction de l'inspection générale de la justice en dix ans, passant de 22 % de femmes à 67 % en 2018.

Ce baromètre égalité n'aurait pas pu être réalisé sans le concours des référentes et référents égalité du comité égalité, présidé par la haute fonctionnaire à l'égalité femmes-hommes, Isabelle Rome. Au nom de sa direction, chaque référent égalité a fourni des données statistiques, les a vérifiées et complétées, et a apporté des remarques indispensables quant aux enseignements de cette étude. L'apport du secrétariat général a été également d'un grand appui à l'élaboration de ce document.

Ce baromètre égalité est le premier pas d'une démarche sur le long terme. Il sera suivi par d'autres baromètres, publiés bi-annuellement. Enfin, ce baromètre s'inscrit dans une démarche participative et partenariale. Pour tous ceux qui ont des recommandations pour le prochain baromètre, des chiffres à apporter, des données à pointer, il convient de se rapprocher de la haute fonctionnaire à l'égalité femmes-hommes.

 

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |