23 avril 2021

Visite de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Visite de la déléguée interministérielle à l’aide aux victimes dans les locaux de la Pitié-Salpêtrière : un hôpital à la pointe de la préparation et de la gestion de crise.

Visite de l’hôpital de la Pitié-SalpêtrièreLe mercredi 21 avril, Frédérique CALANDRA, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, a visité, à l’invitation du professeur Mathieu RAUX et de la directrice de l’hôpital, Marie-Anne RUDER, le service d’accueil des urgences ainsi que la salle de surveillance post interventionnelle et d’accueil des polytraumatisés de la Pitié-Salpêtrière.

Cette visite a notamment permis de découvrir le parcours des victimes prises en charge dans le cadre d’événement sanitaire exceptionnel et d’un afflux massif de victimes (plan ORSAN-AMAVI)   : leur accueil, le processus d’identification, la prise en charge immédiate et post immédiate et leur suivi au sein de cet établissement de santé, tant sur le plan de la santé somatique que psychique, qu’il s’agisse de blessés ou d’impliqués.

Grâce notamment aux enseignements tirés de l’accueil et des soins portés aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, l’ensemble de la communauté hospitalière a su réinterroger ses pratiques, améliorer les prises en charge et l’organisation des espaces et des soins au bénéfice des victimes et de leurs proches.

La démarche de formation continue et d’exercices pratiques impliquant toutes les équipes, d’adaptation et d’innovation déployée dans une logique de préparation des équipes soignantes, techniques et administratives aux crises que peuvent toucher l’hôpital (panne électrique, afflux de victimes contaminées ou non contaminées, etc.) est aussi celle qui permet depuis plus d’un an à l’hôpital et à ses équipes de faire face avec un engagement sans faille à la pandémie de COVID19.

Les échanges avec les équipes présentes ont été en outre l’occasion de rappeler les travaux que mène la déléguée interministérielle et son équipe au service de la politique d’aide aux victimes, en collaboration avec le ministère des solidarités et de la santé et l’ensemble des professionnels de la santé.

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Accessibilité : non conforme |