Ministère de la Justice
 
 

28 mars 2018

Soutien des victimes et des familles de l’attentat de Trèbes

La déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, Elisabeth Pelsez, s’est rendue le 26 mars 2018 à Carcassonne et à Trèbes à la suite de l’attentat qui a causé la mort de 4 personnes et occasionné de nombreuses victimes.

Soutien des victimes et des familles de l’attentat de Trèbes © DRDès les premières heures qui ont suivi cet attentat, Elisabeth Pelsez, a proposé son aide au préfet de l’Aude, Alain  Thirion, et à la procureure de la République de Carcassonne, Florence Galtier, pour les accompagner dans la mise en œuvre d’un comité local d’aide aux victimes (CLAV). L’association d’aide aux victimes de l’Aude était requise pour assurer un soutien aux victimes.

Le plan ORSEC NOVI et le plan Blanc ont été très rapidement activés. Les SAMU de Carcassonne, Narbonne et Toulouse, ainsi que d’importants moyens d’évacuation des blessés par hélicoptère ont été  déployés. Les cellules d’urgence médico-psychologiques (CUMP) notamment de  l’Aude et de Toulouse ont été mobilisées. Le préfet de l’Aude a également mis en place dans l’urgence une cellule d’information du public (CIP) et a mis à disposition des véhicules pour transporter les familles endeuillées devant se rendre à l’institut médico-légal de Montpellier.

Dès le lendemain de l’attentat, le préfet de l’Aude a réuni le comité local d’aide aux victimes avec l’ensemble des partenaires institutionnels. Elisabeth Pelsez et son équipe ont participé à cette réunion par visio-conférence.

La déléguée s’est rendue sur place le lundi 26 mars pour rencontrer les différents acteurs, échanger avec les familles et préparer le suivi dans la durée. En présence du préfet de l’Aude et de la procureure de la République de Carcassonne, elle a rencontré les membres de l’association France Victimes 11 à l’espace d’information et d’accompagnement (EIA) de Carcassonne, pour faire le point avec eux et évaluer la mise en place du dispositif d’accompagnement des victimes dans la durée.

A l’issue de la réunion, la déléguée a rencontré à la préfecture une quarantaine de participants réunis par le préfet,  tous en charge de l’accompagnement des victimes dans des secteurs spécifiques (santé, services de police, gendarmerie, sécurité civile, rectorat…). La présence de la DIRECCTE a d’ailleurs permis d’apporter des réponses concrètes en matière de droit du travail.

En début d’après-midi, elle a reçu individuellement les familles endeuillées ainsi que l’otage. Elle s’est rendue ensuite à la mairie de Trèbes pour rencontrer les personnels de la mairie, puis a rejoint une cinquantaine de salariés du Super U et leurs familles, avant de rendre visite au CRS hospitalisé.

A l’issue de cette journée, Elisabeth Pelsez a sensibilisé les autorités locales sur la nécessité de réunir régulièrement le comité local d’aide aux victimes en formation plénière pour assurer un suivi individuel des victimes.

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |