Ministère de la Justice
 
 

14 novembre 2017

Réunion du 2e Comité interministériel de l’aide aux victimes

Le parcours de résilience et la prise en charge psychologique des victimes au cœur des annonces

Le Premier ministre a réuni ce vendredi 10 novembre le deuxième comité interministériel de l’aide aux victimes. En présence des ministres chargés de l’Intérieur, de la Justice, de la Santé, de l'Économie et des Finances, de l'Éducation nationale, de l'Action et des Comptes publics et des représentants des services, Élisabeth PELSEZ, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, a présenté les grands axes de son plan d’actions en faveur des victimes d’infraction pénale et d’évènements de masse.

Crédit photo : Yves Malenfer / MatignonLa prise en charge des victimes de violences constitue un enjeu majeur de santé publique et de société. Les violences subies, quelle qu’en soit l’origine (familiales, sexuelles, monde du travail, catastrophes, actes terroristes…) ont de multiples conséquences sur la santé psychique et physique des individus dont le parcours de reconstruction peut être long et complexe.

La ministre des solidarités et de la santé et la déléguée interministérielle à l’aide aux victimes ont présenté leurs engagements pour développer et structurer le parcours de soins des victimes, renforcer la formation des professionnels, développer la recherche scientifique et améliorer la coordination entre acteurs. Un centre national de ressources et de résilience animé par une équipe pluridisciplinaire et expérimentée, ouvrira ses portes en 2018. Il sera chargé de recenser, promouvoir et diffuser les travaux de recherche, les savoirs et les pratiques en matière de prise en charge des victimes, notamment celles présentant un psycho traumatisme.

Pour conforter ce parcours de résilience, la déléguée interministérielle a également initié un cycle de travail en lien avec le ministère concerné et les opérateurs, Pôle Emploi par exemple, pour développer les dispositifs existants en matière de maintien dans l’emploi ou d’accès à l’emploi des victimes.

Le service public de l’aide aux victimes sera renforcé et structuré avec le déploiement des comités locaux et la mise en place d’un vivier de coordonnateurs nationaux pour l’assistance aux victimes d’accidents collectifs de transports. Au niveau européen et international, la déléguée interministérielle sera chargée de développer la coopération. Enfin, le ministère de la Justice doit expertiser dans les mois qui viennent, la création d’une juridiction spécialisée pour l’indemnisation des victimes d’acte de terrorisme.

En clôture de ce 2ème comité, le Premier ministre a présenté les travaux de refonte de l’instruction interministérielle relative à la prise en charge des victimes d’actes terroristes. Ce texte est le fruit d’un travail intense pour renforcer la coordination des services et améliorer les dispositifs de prise en charge des victimes.

 

Plan interministériel de l'aide aux victimes

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |