Ministère de la Justice
 
 

29 octobre 2019

Pôle emploi et Assurance maladie aux côtés des victimes

Le 18 septembre 2019, la délégation interministérielle à l’aide aux victimes a réuni une nouvelle table ronde dédiée à l’emploi et à la reconversion professionnelle des victimes.

Pour ce nouveau rendez-vous, la délégation interministérielle à l’aide aux victimes a convié les associations de victimes et d’aide aux victimes à une table ronde avec Pôle emploi et la caisse nationale d’assurance maladie pour faire le bilan des mesures mises en place au profit des victimes d’actes de terrorisme. La réunion s’est ouverte avec le témoignage d’une victime des attentats du 13 novembre qui a exposé les étapes de son parcours de réorientation professionnelle et les difficultés rencontrées.

Le réseau territorial de l’aide aux victimes est aujourd’hui bien structuré. Quasiment tous les Comités locaux d’aide aux victimes (CLAV) sont installés et les schémas départementaux sont en cours d’écriture. Les délégués territoriaux de Pôle emploi et les référents des caisses primaires d’assurance maladie participent aux travaux des CLAV.

45 victimes d’acte de terrorisme se trouvent toujours en arrêt de travail. Si environ 90 personnes ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé par les services sociaux de la CNAM, il est nécessaire de faire mieux connaitre les dispositifs de maintien dans l’emploi et de prévention de la désinsertion professionnelle dont pourraient bénéficier les victimes.

Le déploiement de la convention DIAV – Pôle emploi se poursuit. Des formations conjointes avec les associations d’aide aux victimes de France victimes et les conseillers/psychologues de Pôle emploi ont été montées dans 50 départements, 7 sont planifiées. 149 personnes ont bénéficié de la mise en œuvre de la convention.

La directrice territoriale de Pôle emploi à Nice a exposé les modalités de la participation de Pôle emploi au dispositif d’aide aux victimes de l’attentat de Nice, un partenariat qui se poursuit aujourd’hui avec les équipes de l’association d’aide aux victimes. Enfin, les associations du Val de Marne ont détaillé les actions de sensibilisation et d’échanges conduites avec les équipes de Pôle emploi du département.


Pôle emploi et Assurance maladie aux côtés des victimes - Crédits photo : MJ/DICOM

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |