Ministère de la Justice
 
 

19 janvier 2018

La Déléguée installe le CLAV de Paris

Ce vendredi 19 janvier, Elisabeth Pelsez, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, a installé officiellement le comité local d’aide aux victimes (CLAV) de Paris, en présence de Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris, de Colombe Brossel, adjointe à la maire de Paris, et du procureur de la République de Paris François Molins.

Crédits : MJ/DRLe comité local d’aide aux victimes succède et étend la composition et les missions du comité local de suivi des victimes de terrorisme (CLSV) qui avait été installé le 16 décembre 2016 par la secrétaire d’Etat à l’aide aux victimes Juliette Méadel. Créé par le décret du 25 avril 2017, le CLAV est désormais compétent pour les victimes d’attentats terroristes, d’accidents collectifs, d’événements climatiques majeurs ou d’infractions pénales. Toujours présidé par le préfet de département, la vice-présidence du comité est confiée au procureur de la République près le tribunal de grande instance ou de première instance du chef-lieu du département. Un projet de décret est en cours d’élaboration pour instaurer une co-présidence par le procureur de la République.

Depuis six mois, la DIAV poursuit la nouvelle politique d’aide aux victimes en déclinant le plan interministériel d’aide aux victimes signé lors du comité interministériel le 10 novembre dernier par le Premier ministre, Edouard Philippe. Parmi les quatre axes du plan figure le renforcement du volet territorial qui se traduit par la mise en place des CLAV que la déléguée interministérielle est chargée de piloter, suivre, coordonner et soutenir.

Elisabeth Pelsez a rappelé que la politique parisienne d’aide aux victimes est atypique du reste du territoire et ce, grâce à l’impulsion des acteurs institutionnels où de nombreuses initiatives ont été entreprises, parmi lesquelles la réalisation en 2015 du schéma départemental visant à mettre en cohérence l’action des multiples intervenants de l’aide aux victimes.

Elisabeth Pelsez a salué le travail de la Ville de Paris, du procureur de la République de Paris et de l’association Paris Aide aux Victimes dont les nouveaux locaux viennent d’être inaugurés volontarisme de tous les acteurs qui ont consacré des moyens, que ce soit le co-financement par la Ville de Paris et le Parquet de Paris du recrutement d’une chargée de l’animation du schéma départemental parisien d’aide aux victimes, mais aussi la préfecture de région qui vient elle aussi de recruter un chargé de mission « accès au droit » placé auprès de la DDCS. La déléguée interministérielle a par ailleurs souhaité que soit exportée et valorisée l’expérience des acteurs locaux au profit des autres départements, que ce soit par la définition de la trame du schéma départemental, la richesse des partenariats existants entre certains acteurs parisiens, et du support éditorial (guide pratique d’accueil et d’orientation des victimes)…

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |