Ministère de la Justice
 
 

30 avril 2018

Budapest - conférence sur le soutien aux victimes par l’ENVR

Le 24 avril 2018, Elisabeth Pelsez a participé à la réunion des experts et points de contact du réseau ENVR à Budapest.

La déléguée interministérielle à l’aide aux victimes est intervenue en ouverture de cet évènement avec le ministre de la Justice László Trócsányi et Joëlle Milquet, conseillère spéciale du président de la Commission européenne sur l’indemnisation des victimes de la criminalité. Elisabeth Pelsez a pu réaffirmer, ainsi que lors de la conférence de presse qui a suivi, le soutien de la France au réseau européen des droits des victimes (ENVR) créé en 2015, qui vient de se structurer au sein de l’association basée en Hongrie réunissant 16 Etats-Membres. Elle s'est réjouie du financement du réseau par le Programme Justice de la Commission européenne pour quatre ans.

L’ENVR regroupe des professionnels membres d'administrations en charge de l'aide aux victimes au sein de l'Union européenne, créant un espace de dialogue et de coopération en vue de favoriser la transposition de la législation européenne en matière d’aide aux victimes. La veille a eu lieu la première Assemblée générale de l’association, à laquelle un membre de la Délégation aux affaires européennes et internationales (DAEI) et le point de contact français, manager au sein de l’association, ont pu participer afin de définir les orientations du réseau.

L’ENVR organise deux séminaires par an. Celui organisé en avril 2017 à Paris sur la prise en charge des victimes de terrorisme avait permis des échanges fructueux. Le séminaire de Budapest a notamment permis un travail des experts au sein de trois groupes sur l’évaluation individualisée, la prise en charge des victimes de la traite des êtres humains, et le rôle des services d’aide aux victimes dans les mécanismes de crise, animé par le point de contact français.

Elisabeth Pelsez, dont le plan interministériel comprend le renforcement de la coopération internationale en matière d’aide aux victimes, a souligné le rôle essentiel que devait jouer l’ENVR pour améliorer la coopération et la coordination au niveau européen afin d’assurer une prise en charge efficace des victimes dans tous les Etats-Membres.

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |