Ministère de la Justice
 
 

06 octobre 2017

Action en faveur des sinistrés d’Irma ayant rejoint la métropole

La déléguée interministérielle à l’aide aux victimes à la rencontre des sinistrés de l’ouragan IRMA

Elisabeth PELSEZ, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, a rencontré jeudi 5 octobre des sinistrés de l’ouragan IRMA pris en charge par les services de la préfecture de région Ile de France. Elle a rappelé l’entière mobilisation des services de l’Etat à leurs côtés.

Plan d’action en faveur des sinistrés d’Irma ayant rejoint la métropole © DRDans les jours qui ont suivi le passage dévastateur du cyclone Irma sur Saint-Martin et Saint-Barth, plus de 1 700 personnes ont été rapatriées et prises en charge en Ile de France. Face à cette situation d’urgence, l’Etat a mis en place des dispositifs exceptionnels pour l’accueil des sinistrés dans les aéroports franciliens où les cellules d’urgence médico-psychologique, la Croix Rouge, le bureau d’aide aux victimes du ministère de la justice, et les associations d’aide aux victimes et de victimes ont été déployées. Les sinistrés se signalant à leur arrivée à Paris comme n’ayant pas de solutions d’hébergement ont été prises en charge, bénéficiant ainsi de la solidarité nationale.

Un mois après cette épreuve, la gestion de l’urgence doit maintenant laisser la place à l’accompagnement. Elisabeth Pelsez, déléguée interministérielle à l’aide aux victimes s’est rendue jeudi 5 octobre matin dans un des lieux d’hébergement hôtelier parisien pour échanger avec les sinistrés rapatriés. Accompagnée du directeur de cabinet du Préfet de région Ile de France, de représentants du ministère de la cohésion des territoires et de l’éducation nationale, de la délégation interministérielle pour l'hébergement et l'accès au logement des personnes sans abri ou mal logées (DIHAL), et des opérateurs associatifs France Horizon et France victimes. Elle a pu présenter les dispositions particulières mises en place pour accélérer les démarches des sinistrés, notamment en matière de logement et de scolarité.

 

Le plan d’action prévoit :

  • La mobilisation du 08 Victimes géré par France Victimes pour assurer l’information et l’orientation des sinistrés. Le numéro est le 01 41 83 42 08 disponible 7J/7 de 9h00 à 21h00.(n° non surtaxé, prix d’appel local d'un fixe selon les opérateurs) ;

  • Un accompagnement juridique, administratif et  psychologique proposé gratuitement dans les 130 associations d’aide aux victimes du réseau France Victimes ;

  • Pour les familles actuellement hébergées, un diagnostic social et une orientation soit  vers un centre d’hébergement unique dans lequel les enfants pourront être scolarisés, soit vers d’autres régions. L’opérateur France Horizon travaille en étroite collaboration avec les services préfectoraux pour proposer rapidement des solutions hébergement adaptées aux familles.

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |