Ministère de la Justice
 
 

13 janvier 2016

Le regard des divorcés sur la résidence de leurs enfants

L’Infostat Justice du mois de décembre 2015 étudie les chiffres quant au choix du foyer pour les enfants de parents divorcés.

infostat 139Le bien-être de l’enfant et l’entente entre les parents fondent le choix de la résidence et plus l’enfant est âgé, plus son avis est pris en compte par les parents.

En 2012, 44% des parents en cours de divorce contentieux demandaient au juge de décider du logement pour leur(s) enfant(s) et autant de parents déclarent que la décision est conforme à leurs attentes. Quel que soit le type de divorce, le choix du lieu de résidence de l’enfant est une évidence pour 8 divorcés sur 10.

Deux ans après le divorce, 75% des parents ne modifient pas le type de résidence des enfants ou les modalités d’organisation (droit de visite et d’hébergement ou rythme d’alternance). Autrement dit, la situation des enfants en fin d’année 2014 était toujours celle fixée par le juge en 2012. Mais lorsque des changements s’opèrent, il s’agit plus rapidement des modes d’organisation que du lieu d’hébergement.

La résidence alternée n’est demandée que par 25% des parents et ce sont ces parents qui reviennent le plus souvent sur leur choix durant les premiers mois.

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |