Ministère de la Justice
 

 

22 février 2011

La satisfaction des victimes de délits suite au jugement

de leur affaire : quels facteurs explicatifs ? [Infostat Justice 112]

Parmi les 134 000 victimes de délits dont l’affaire a été jugée en 2007, une sur deux estime que justice lui a été rendue.

Globalement, ce sont les critères subjectifs qui pèsent le plus sur la propension des victimes à être satisfaites, en premier lieu le sentiment que la victime a de l'efficacité de la justice à lutter contre la récidive, mais aussi l'impression qu'on a pris en compte sa situation de victime.

L'élément objectif qui influence le plus la satisfaction est la question des dommages et intérêts.

Parmi les éléments propres au déroulement de la procédure avec instruction, ce sont à nouveau les éléments subjectifs qui expliquent le mieux la satisfaction de la victime, qualité de la relation entre le juge d'instruction et la victime, et appréciation portée par la victime sur le comportement du juge d'instruction.

 

 

 
 
  
 

 Radio en ligne

Durée des divorces : l'impact de la réforme de 2004

Officiers publics et ministériels : les chiffres clés

02/11/09 - Evolution des adoptions: itw de Zakia Belmokhtar, statisticienne

01/10/09 - L'évolution du divorce: itw de Pascale Pérard, magistrate

16/10/09 - Les 10 ans du PACS: itw de Joël Creusat, chef de bureau des dispositifs statistiques et des études

Des crimes et délits davantage sanctionnés

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Twitter | Répertoire des informations publiques |